Projet Place des Wallons

 

Projet URBACT II/SURE

Confrontés aux changements rapides de notre société, certains quartiers de nos villes vieillissent ou se transforment de manière inattendue. Il convient parfois de reconsidérer leurs fonctions sociales pour mieux définir leur futur. Sensibilisée à cette thématique, la Ville d’Ottignies Louvain-la-Neuve s’est inscrite en 2010 dans un projet européen d’échanges de connaissances. Ce projet, appelé Urbact II/SURE (Socio-economic methods of Urban REhabilitation), a prévu pendant deux ans de constituer un réseau entre des villes de moyenne taille issues de différentes régions européennes.


La participation à ce réseau a été confiée à l’asbl Gestion Centre-Ville d’Ottignies Louvain-la-Neuve, qui avait entamé une réflexion sur le quartier des Wallons à Louvain-la-Neuve. Elle a été assistée dans sa démarche par un chercheur en sociologie de UCMons. Le but de ce travail était double. D’abord, il s’agissait de faciliter l’apprentissage collectif par partage d’expériences entre les meneurs de projets, certes, mais surtout entre les acteurs locaux des différentes villes concernées. Parallèlement, grâce à ces échanges et à l’analyse menée sur le cas néo-louvaniste, ce projet a permis de proposer aux instances de décision un ensemble de pratiques et d’outils afin de les aider à prendre les choix utiles à leurs objectifs de redynamisation urbaine. 

Se déroulant jusque fin 2012, le projet SURE s’est basé sur le déploiement d’une approche socio-économique intégrée qui comprend à la fois la diversification des économies locales, la promotion du développement communautaire ainsi que l’amélioration de l’emploi local et de l’offre de logements.

Durant cette programmation, les villes partenaires du projet SURE ont été encouragées à déployer une telle approche intégrée. Les résultats concrets du réseau SURE se composent : d’un Plan d’action locale de chaque ville partenaire, produit par le Groupe local d’appui ; d’un Modèle de régénération socio-économique intégrée basé sur l’expérience des partenaires de SURE et conçu pour fournir des orientations à d’autres praticiens qui auraient l’intention de développer des stratégies semblables sur leur propre ville.

 

La ville d’Ottignies Louvain-la-Neuve a reçu la délégation européenne les 20 et 21 juin 2011.

 

Qu’en est-il aujourd’hui ?

On peut clairement affirmer aujourd’hui que le processus de redynamisation de la Place des Wallons et de ses alentours est sur les rails. En effet, outre les échanges européens ayant déjà eu lieu entre les partenaires du réseau, un comité de pilotage du projet a été constitué. Celui-ci se compose de représentants des acteurs principaux de la Place : Ville, UCL, gestion centre-ville OLLN, syndics d’immeubles,  propriétaires, commerçants, habitants et étudiants.

Ces derniers ont eu pour mission de définir ensemble les actions à entreprendre dans le cadre de la dite redynamisation du quartier ; et ce, sur base d’un processus participatif public-privé.

 

Concrètement, quel type de réaménagement ?

Afin de les orienter dans leurs réflexions, une phase de tests a été menée sur la Place des Wallons entre le 18 avril et le 3 juin 2012. Celle-ci a été associée à une exposition présentant les grandes lignes du projet, ainsi qu’à une invitation à la participation de tous.

Durant cette phase : des bancs courbes ont été installés sur la Place des Wallons. Ce mobilier urbain aux couleurs chatoyantes (mauve et vert) a incité les badauds à s’y asseoir afin de profiter des lieux. Une exposition a été organisée sur la Place afin de présenter au grand public le projet de redynamisation de la Place mais également de recueillir l’avis de celui-ci sur divers projets d’aménagements possibles.

Petits et grands, jeunes et moins jeunes ont donc été invités à venir prendre connaissance du projet via des panneaux explicatifs, de même qu’à s’exprimer sur les aménagements qu’ils apprécieraient de voir réaliser (revêtement de sol, mobilier urbain, éclairage, espaces récréatifs, plantations, etc).

En collaboration avec Créa-Job, structure d’accompagnement à la création d’entreprises, un marché artisanal a été organisé sur la Place. Les saveurs et les splendeurs (produits du terroir, articles de décoration, vêtements, œnologie,..) produites et vendues par des porteurs de projet ont attiré les chalands sur cette Place qui accueillit jadis le marché de Louvain-la-Neuve à ses débuts.

Des tables et des chaises, indépendantes des établissements Horeca, ont été mises à disposition du public sur la Place pour venir y manger sur le temps de midi, profiter du soleil ou bouquiner tout simplement.

Vous l’aurez compris au travers de ces quelques lignes : le futur visage que prendra la Place des Wallons a été l’affaire de tous. Un cahier des charges avec tous les éléments retenus lors de cette phase d’étude est actuellement en cours de rédaction. Celui-ci sera présenté  auprès de différents bureaux, l’esquisse sélectionnée sera ensuite transmise aux différents acteurs impliqués qui prendront en charge le début et la suite des transformations. Nous espérons pouvoir rentrer dans une phase concrète de travaux dès 2015.